Comment agrandir la cuisine de votre maison?

comment-agrandir-cuisine-maison

La cuisine est une pièce où l’on passe beaucoup de temps, soit à préparer les repas, manger, ou simplement s’asseoir et passer un bon moment en famille. Cela devient pourtant plus difficile lorsque cette pièce n’est pas assez grande ou bien aménagée pour répondre à vos besoins.

Dans cet article, découvrez des façons différentes d’agrandir votre cuisine afin d’avoir un espace qui vous convient réellement!

Agrandir la cuisine en créant une aire ouverte

La conception d’une cuisine à aire ouverte est de plus en plus populaire pour ceux qui souhaitent agrandir leur cuisine. Cependant, avant de commencer un tel projet, il est primordial de considérer quelques facteurs.

Vérifier les éléments structurels de la maison avant d’entamer un projet d’agrandissement

Il est tout d’abord très important de vérifier, avec l’avis d’experts en rénovations, si les séparations que vous souhaitez éliminer entre les pièces sont des murs porteurs. Si tel est le cas, il faudra procéder à des travaux de restructuration de votre maison.

Installer des poutres d’acier pour agrandir la cuisine sans danger

Lorsque les entrepreneurs en rénovations se font demander d’éliminer les séparations entre les pièces, ils procèdent généralement à l’installation de poutres d’acier pour s’assurer de maintenir l’intégralité de la structure.

Les bâtiments plus vieux comportent souvent déjà des poutres d’acier. Si les murs que vous souhaitez abattre sont parallèles aux poutres déjà présentes, l’entrepreneur aura une base pour l’installation de nouvelles poutres d’acier, ce qui peut réduire le coût du projet. Il devra toutefois quand même se fier aux recommandations d’un ingénieur en structure pour s’assurer que tout soit sécuritaire lors de la restructuration.

Toutefois, si votre maison est plus récente, il est peu probable que sa structure comprenne des poutres d’acier. Pour pouvoir détruire un mur porteur sans danger, votre entrepreneur devra donc d’abord installer des colonnes au sous-sol, afin que ces dernières puissent soutenir les poutres d’acier qui seront installées aux étages supérieurs.

Étant donné que ce processus est assez invasif, il est préférable d’effectuer ce type de travaux lors d’une rénovation de cuisine complète. En effectuant tous ces travaux en même temps, vous vous assurerez d’avoir une cuisine à la hauteur de vos attentes !

Les coûts associés à l’ajout de poutres d’acier

Les coûts d’installation de nouvelles poutres sont variés et dépendent de plusieurs facteurs. Le prix des poutres elles-mêmes varie selon leur longueur, la hauteur de l’âme, la largeur de la semelle et son épaisseur.

Si les murs de fondation ne sont pas assez solides pour reprendre les charges ponctuelles, il faudra creuser le sol et couler une semelle pour appuyer les nouvelles colonnes selon les recommandations de l’ingénieur. Il faut également prévoir un travail de préparation avant le retrait du mur porteur puisqu’il sera nécessaire de transférer temporairement la charge sur des murs provisoires jusqu’à l’installation finale de la poutre d’acier.

De façon générale un tel travail ne vous coûtera pas moins de 5000 $ et la facture pourrait monter jusqu’à 20 000 $ et plus selon ce qui est requis en matériaux et main d’œuvre. En revanche, le retour sur investissement est de 75% à 100% pour les travaux de ce genre qui sont réalisés avec soin.  De quoi augmenter considérablement la valeur de votre maison lors de la revente !

Réaménager votre espace pour agrandir la cuisine

Si, pour vous, les travaux de restructuration ne sont pas possibles pour quelque raison que ce soit, il existe d’autres manières d’agrandir votre cuisine en optimisant l’espace que vous avez à votre disposition.

Optimisez votre espace de rangement vertical

Pour tirer le plus d’espace possible de votre cuisine, pensez à y installer des armoires qui sont faites sur la verticale. En choisissant ce type de rangement, vous pouvez débarrasser vos comptoirs des petits électroménagers ou autres items qui encombrent votre aire de travail en les stockant en hauteur.

Optez pour l’intégration d’accessoires d’aménagement intérieur dans votre cuisine

Dans la même lignée d’idées, si vous souhaitez désencombrer votre espace de travail pour en maximiser l’utilisation, l’ajout d’accessoires d’aménagement intérieur à vos armoires et tiroirs pourrait s’avérer être l’option idéale pour agrandir votre cuisine. Non seulement vous libérerez de l’espace comptoir, mais vous aurez une organisation optimale !

Pour agrandir votre cuisine sans tracas, faites confiance aux experts chez FIDM

En conclusion, agrandir une cuisine peut se faire en créant une aire ouverte. Cette option nécessite plus de travail de construction, mais vous aurez la cuisine dont vous avez toujours rêvé. Vous pouvez aussi choisir de simplement réaménager l’espace dont vous disposez déjà afin de libérer une plus grande aire de travail.

Dans tous les cas, FIDM pourra vous accompagner dans votre projet de rénovation de cuisine ! N’hésitez pas à nous contacter ou à demander une estimation gratuite pour vos prochains travaux de rénovations intérieures !

Comment choisir un îlot de cuisine adapté avant les travaux de rénovation?

choisir-ilot-cuisine-adapte-travaux-renovation

La cuisine d’une maison, c’est l’endroit où la famille et les amis se réunissent pour préparer les repas, manger et socialiser. Et le cœur de cette pièce, c’est souvent l’îlot de cuisine. Élément incontournable de la plupart des cuisines modernes, il peut remplir de nombreuses fonctions et prendre plusieurs formes.

Dans cet article, vous découvrirez différents facteurs à considérer si vous envisagez de rénover votre cuisine et y intégrer l’îlot de cuisine parfait!

Déterminer si vous disposez de l’espace nécessaire à l’installation d’un îlot de cuisine

Avant de commencer vos travaux de rénovation de cuisine, vous devez vous assurer que votre pièce soit assez grande pour y aménager un îlot. Généralement, il est recommandé de prévoir au moins 90 cm (36 pouces) de distance entre votre îlot et votre comptoir, et ce, pour toute sa circonférence.

Toujours penser au triangle d’activité de la cuisine

La règle du triangle d’activité de la cuisine est faite pour vous aider à bien aménager votre cuisine et à déterminer quel serait le meilleur endroit où positionner votre îlot.

Réfléchir à la fonction principale que vous attribuerez à votre îlot de cuisine

Un îlot de cuisine peut avoir une variété impressionnante d’utilités. Cependant, avant d’entamer vos travaux, il est important de réfléchir à la fonction principale que vous lui accorderez.

Centraliser les activités liées à la cuisine

Si vous aimez beaucoup cuisiner et désirez être au centre de l’action, vous pourriez considérer ajouter une surface de cuisson à votre îlot. Ceci conférera une atmosphère plus sociale à votre cuisine.

Vous pourriez aussi penser à y intégrer un évier. Avoir un évier à proximité d’une surface de travail est très pratique pour laver les aliments ou faire rapidement la vaisselle.

Une opportunité parfaite pour ajouter de l’espace de rangement dans la cuisine

Pour tirer le meilleur parti de votre îlot de cuisine, pensez à y ajouter différents espaces de rangement qui pourraient manquer à votre cuisine. Plusieurs options de rangement personnalisées s’offrent à vous. Pour ranger et organiser vos chaudrons, casseroles et ustensiles de cuisine, vous pourriez opter pour un îlot comprenant des armoires et des tiroirs intérieurs.

Choisir des matériaux appropriés et avant tout sécuritaires

Une fois que vous aurez choisi la fonction principale de votre nouvel îlot de cuisine, il vous faudra sélectionner les matériaux adéquats pour que vous puissiez l’utiliser à son plein potentiel.

Choisir des matériaux adaptés à la fonction principale de votre îlot de cuisine

Selon l’usage que vous ferez de votre îlot, certains matériaux sont à prioriser.

Vous utiliserez votre îlot surtout comme une surface de préparation pour vos recettes ? Un choix à considérer serait le comptoir style « Butcher’s Block ». Une telle surface est idéale pour la préparation, car vous pouvez utiliser vos couteaux directement dessus. Avec un entretien régulier, cette surface restera à la fois utile et intemporelle !

Si vous cherchez plutôt à utiliser votre îlot comme un espace supplémentaire pour manger ou comme comptoir, il serait préférable de choisir des matériaux faciles d’entretien et résistants, comme le granite ou le quartz.

L’importance de choisir des matériaux qui ne contiennent pas de composantes nocives

Peu importe les matériaux que vous choisirez d’utiliser pour votre îlot, il est très important de vous assurer que les matériaux en soi ainsi que les adhésifs utilisés pour leur assemblage ne contiennent pas de formaldéhydes. Il est aujourd’hui reconnu qu’une exposition prolongée à ces substances peut causer de graves problèmes de santé.

Faites confiance à nos experts pour vous guider dans votre choix d’îlot de cuisine!

En somme, il y a plusieurs aspects auxquels réfléchir quant au choix de l’îlot de cuisine. L’important est que votre choix soit cohérent avec l’utilisation que vous en ferez et le style que vous souhaitez donner à votre cuisine rénovée. Cependant, quel que soit votre choix final, assurez-vous que les matériaux qui le composent soient sans danger pour votre santé.

Si vous ne savez toujours pas sur quel genre d’îlot arrêter votre choix à la suite de la lecture de cet article, sachez que l’équipe de FIDM est là pour vous conseiller. De plus, tous nos îlots sont fabriqués selon les normes européennes (qui sont plus sévères que les normes nord-américaines) et ne contiennent pas ou très peu de formaldéhydes.

N’hésitez pas à nous contacter pour entamer des travaux de rénovation de votre cuisine avec l’assurance d’obtenir un produit final exceptionnel et sécuritaire!

3 raisons de transformer votre cuisine fermée en cuisine à aire ouverte

Cuisine-Aire-Ouverte

La cuisine est une pièce maîtresse de la maison. Utilisée quotidiennement, notamment pour préparer les repas, cette pièce a cependant beaucoup plus à offrir lorsqu’elle est bien conçue. En effet, en plus d’être un espace de travail, elle peut aussi se révéler être un lieu convivial et lumineux où il fait bon se rassembler. Malheureusement, c’est souvent difficile de retrouver ces qualités dans une cuisine fermée et exigüe.

Alors, si vous projetez d’effectuer des travaux dans votre cuisine, mais hésitez quant à la configuration à prioriser, voici 3 raisons de transformer votre cuisine fermée en cuisine à aire ouverte.

Obtenez plus d’espace avec une cuisine à aire ouverte

Si votre cuisine vous semble petite, sachez que l’aménagement d’une cuisine à aire ouverte permet de créer le sentiment que votre environnement est plus spacieux. En retirant un mur porteur entre votre cuisine et les différentes pièces de l’étage, vous obtiendrez un espace beaucoup plus vaste.

Grâce à l’élimination des divisions, vous détiendrez non seulement une vue complète sur l’ensemble de votre surface, mais aussi davantage de liberté pour circuler. En ajoutant un ilot central à votre projet, vous pourriez même profiter d’espace de rangement supplémentaire sans créer de séparation avec les pièces adjacentes.

Il faut cependant être prudent quand on élimine des murs, car il se pourrait que ceux-ci soient des murs porteurs. C’est pourquoi vous devez toujours avoir l’avis d’un entrepreneur en rénovation qui a des connaissances dans ce type de travaux. Ainsi, les modifications seront toujours validées avec un ingénieur en structure.  Cela vous procurera la tranquillité d’esprit, car les travaux structurels peuvent être dispendieux à corriger s’ils ne sont pas réalisés avec soin.

Une cuisine ouverte offre une meilleure luminosité

Le simple fait de supprimer les divisions qui séparent votre cuisine des autres pièces peut aussi contribuer à illuminer l’entièreté de celle-ci durant les heures d’ensoleillement.

La lumière naturelle apporte plusieurs avantages dans une résidence. Elle permet d’agrandir l’espace, de créer une ambiance paisible et d’économiser de l’énergie. Dans la cuisine, elle permet également d’avoir une meilleure visibilité lors de la préparation des repas.

Une cuisine à aire ouverte pour un environnement plus convivial

La convivialité est un aspect important à prendre en compte lors du réaménagement d’une cuisine. En ce sens, faire le choix d’ouvrir la cuisine sur les autres pièces de votre demeure permet de faire de cet environnement, un espace de partage. Votre cuisine devient ainsi un endroit de rassemblement ou diverses activités simultanées peuvent être réalisées.

Avec une ouverture vers la salle de séjour, il est même possible de réunir la famille entière et de continuer la conversation pendant que vous cuisinez un repas ou préparez quelques cocktails.

Pour l’aménagement d’une cuisine à aire ouverte, confiez vos projets à des experts

En somme, l’aménagement d’une cuisine à aire ouverte est synonyme d’une pièce plus spacieuse, lumineuse et chaleureuse. Alors, dites adieux à vos murs lors de la rénovation de votre cuisine !

Si vous souhaitez réaliser des travaux de rénovation et même d’agrandissement dans votre cuisine, contactez FIDM. Spécialiste en rénovation d’intérieur à Montréal, leur équipe composée de professionnels saura répondre à vos goûts et vos besoins en donnant vie à vos projets sur mesure.

Combien de prises électriques faut-il installer dans une cuisine?

Pièce incontournable de la maison, la cuisine est un point central où toute la famille se retrouve pour préparer les repas. Gourmande en électricité, elle doit répondre aux besoins de chacun tout en se montrant ergonomique. Dans le cadre d’une rénovation, il donc est essentiel d’adapter la configuration des circuits électriques en fonction des ressources, toujours dans le respect des règlementations en vigueur.

Mais à ce sujet, une question revient souvent : combien de prises électriques faut-il installer dans une cuisine?

Certaines normes de mise en œuvre à respecter en matière d’électricité

Avec le nombre croissant d’appareils électriques utilisés en cuisine, il peut vite devenir problématique d’avoir un espace de préparation des repas où les prises de courant viendraient à manquer. L’entrepreneur responsable des travaux de rénovation de votre cuisine doit prendre en compte vos besoins pour définir la quantité de prises à installer, sans transgresser le code de la construction.

Pour une cuisine fonctionnelle, un minimum de sept circuits est recommandé. En plus de l’éclairage, un circuit doit être réservé pour chacun des principaux appareils : micro-ondes, plaques de cuisson, réfrigérateur, four et lave-vaisselle. Il est d’ailleurs important de connecter ces deux derniers à une prise de 50 A sur un circuit électrique de 240 volts.

Pour les autres appareils, l’installation de prises de comptoir s’effectue sur un même circuit avec des dispositifs DDFT (disjoncteur de fuite de terre) pour une plus grande sécurité à proximité des points d’eau tels qu’un évier.

La nécessité d’installer des prises DDFT à certains endroits d’une cuisine

Lors de l’élaboration des plans d’une nouvelle construction ou d’une maison à rénover, l’aménagement de la cuisine permet d’améliorer considérablement le confort et le côté pratique d’une résidence.

Cependant, il est essentiel que son réseau électrique soit conforme aux règles de sécurité. La présence d’un évier implique la mise en place d’un circuit électrique sur disjoncteur DDFT afin de vous protéger des éventuelles décharges électriques. Placées au niveau du comptoir, les prises DDFT sont obligatoires dans un diamètre de 1,5 mètre autour de tous types de ressources pouvant occasionner des éclaboussures d’eau.

Le positionnement des prises électriques installées dans une cuisine

Le nombre de prises de courant à installer dans une cuisine est également dépendant de leur positionnement. Des prises peuvent y être installées sur les murs, comme dans tout autre espace habitable. Pour ce qui est des prises au-dessus du comptoir de cuisine, elles doivent se situer à une hauteur de 20 pouces de ce dernier et 42 pouces du plancher. Rappelons que seules les prises dédiées à l’alimentation d’un lave-vaisselle ou d’un four à micro-ondes peuvent être placées dans un placard.

Bref, si elles sont positionnées dans des endroits stratégiques, le nombre de prises électriques à installer pourrait être réduit.

En cas de doute, consultez les experts en aménagement de cuisine de FIDM

En conclusion, bien qu’il existe des normes à respecter en matière d’électricité, le nombre de prises électriques à installer dans une cuisine dépendra essentiellement des besoins des occupants et de la superficie de la pièce.

En fonction de la surface et de la configuration de la pièce, les experts FIDM vous accompagnent pour un circuit électrique de cuisine réalisé dans les règles de l’art. Contactez leur équipe pour tous vos projets de construction ou rénovation de cuisine et profitez d’un espace ergonomique, pratique et confortable au quotidien.

Comment aménager sa cuisine : 5 erreurs à ne pas commettre

5 Erreurs Amenager sa Cuisine

La cuisine est une pièce importante de la maison. Petite ou grande, fermée ou ouverte sur les autres pièces, celle-ci doit vous plaire, mais également vous permettre de réaliser aussi agréablement que facilement les tâches du quotidien.

Mais attention! Pour que l’aménagement de votre cuisine soit une réussite, mieux vaut éviter les erreurs. Découvrez quelques points à considérer avant le début des travaux de rénovation.

1. Aménagement de la cuisine : ne faites pas l’erreur d’oublier le triangle d’activité

Avant de vous lancer dans un projet de rénovation de cuisine, la première étape est de penser à la disposition des éléments et des zones d’activités qui s’intégreront dans l’espace. Eh oui, une cuisine ne doit pas seulement être esthétique, celle-ci doit également être ergonomique de manière à vous simplifier la vie au quotidien!

Lors de l’élaboration du plan de conception ou de rénovation de votre cuisine, vous vous devez de considérer une règle d’aménagement majeure : le triangle d’activité. Cette règle vise à optimiser l’espace entre les zones de préparation (plan de travail et de cuisson), de lavage (évier) et de rangement (placards et réfrigérateur). De cette manière, votre cuisine ne sera pas privée d’espace, mais elle vous permettra de cuisiner confortablement chaque jour en limitant les mouvements nécessaires à la préparation d’un repas.

2. Choisir les bons matériaux pour concevoir une cuisine fonctionnelle et durable

Étant considérée comme un lieu central de la maison, la cuisine est utilisée chaque jour par tous les occupants de votre maison, et ce, à de nombreuses reprises. De ce fait, le choix des matériaux ne doit pas être qu’une question de goût, mais également un choix durable. Plan de travail, armoires de cuisine, revêtement de sol, tout doit être pensé pour que votre cuisine puisse résister à une utilisation quotidienne sans compromettre son esthétique.

Aussi, comme le comptoir de travail, la crédence ou encore les portes de placard seront confrontées chaque jour aux aléas des cuisiniers en herbes. Il vous faudra choisir des matériaux qui vous permettront un entretien simple et rapide, sans pour autant les endommager.

3. Penser à des rangements fonctionnels dans la cuisine

Votre cuisine doit vous plaire, c’est une évidence! Et le choix des meubles a une incidence sur l’esthétique générale de la pièce et sur le style que vous souhaitez lui donner. Toutefois, pour que vous puissiez vous sentir bien dans cette pièce, il faut également conserver son côté pratique et fonctionnel. Il est donc important de connaître, avant même le choix de l’ameublement de cuisine, l’emplacement des arrivées d’eau et de gaz. De cette manière, vous pourrez savoir où se trouvera la zone de lavage ainsi que la zone de cuisson, deux points essentiels du triangle d’activité.

Avec cette connaissance de l’espace, vous serez plus en mesure d’identifier les meubles que vous souhaitez choisir. Les meubles bas serviront à ranger et organiser toute la batterie et les accessoires de cuisine, alors que les meubles hauts serviront à entreposer les denrées alimentaires.

4. Ne faites pas l’erreur de négliger l’éclairage

Souvent considéré comme secondaire, l’éclairage a pourtant toute son importance au sein de la cuisine. Que cela soit pour créer une certaine ambiance ou tout simplement pour éclairer votre pièce, l’apport de lumière est indispensable au quotidien. Penser donc aux différents points d’éclairages avant la réalisation des travaux. Cela vous permettra de penser à la disposition de votre évier en fonction des fenêtres pour profiter d’un éclairage naturel, ou encore de prévoir efficacement l’emplacement du câblage électrique nécessaire aux éclairages artificiels.

Pour votre cuisine, trois types d’éclairage sont à considérer. L’éclairage général, servant à valoriser la pièce ainsi que les objets et éléments qui la composent. L’éclairage focalisé, servant à apporter une lumière concentrée sur zones d’activités, ce qui vous offrira un confort et une sécurité accrue durant vos tâches quotidiennes. Enfin, l’éclairage d’appoint vous permettra de faire le lien entre l’éclairage général et les luminaires focalisés tout en donnant une ambiance plus relaxante lorsque certains points de luminosité sont éteints.

5. Mal penser l’électricité et la plomberie de la cuisine

Bien disposer la plomberie et les prises de courant peut vous paraître évident durant les travaux de votre cuisine. Pourtant, il n’est pas si rare de se retrouver dépourvus face au manque de prises de courant ou à un tuyau d’évacuation mal placé, surtout lors de l’installation d’électroménagers additionnels.

Pour éviter une telle situation, prévoyez, avant le début des travaux de rénovation, des prises selon l’emplacement de vos gros électroménagers ainsi que la disposition de vos petits électroménagers. Cela vous évitera de devoir composer avec des multiprises et autres rallonges encombrantes ou peu esthétiques.

Évitez les erreurs en faisant confiance à un professionnel en aménagement de cuisine

Quand vient le temps de faire des aménagements dans votre cuisine, il n’est pas toujours évident de faire attention à tous les petits détails. Chez FIDM, nous nous engageons à vous conseiller au mieux pour les rénovations de votre cuisine en accord avec vos goûts et vos envies, le tout avec des forfaits sur mesure.

Si vous souhaitez faire des travaux ou que vous avez des questions concernant l’aménagement de votre cuisine, contactez FIDM, les professionnels de la rénovation d’intérieure à Montréal.

Quoi choisir comme matériaux pour la rénovation d’un comptoir de cuisine?

Le rôle que doivent jouer les comptoirs de cuisine n’est pas mince. En plus de devoir remplir leur rôle fonctionnel, les comptoirs de cuisine donnent en quelque sorte le ton à la pièce. Choisir un matériau qui reflète votre style, mais qui s’harmonise aussi avec votre façon d’utiliser la cuisine génère souvent plus de questions que de réponses. Qu’à cela ne tienne, aujourd’hui, nous couvrons le sujet pour vous : voici un aperçu des différents types de comptoirs disponibles sur le marché.

Le granit fait sa place dans la cuisine

Le granit connait une réelle montée en popularité depuis un certain temps. Ce matériau est offert en plusieurs grades, motifs, couleurs et épaisseurs. À cet effet, l’épaisseur peut vraiment faire grimper la facture totale. On aime le granit notamment car il crée des surfaces résistantes et chaque pièce de granit est unique. De plus, choisir ce matériau pour vos comptoirs lors de la rénovation de votre cuisine permet d’ajouter de la profondeur et du caractère à la pièce. Indéniablement, un comptoir en granit bien choisi contribuera à ajouter de la valeur à votre propriété. 

Le quartz, le petit cousin du granit, s’ajoute à la liste

Vient ensuite le petit cousin du granit, le quartz. Le quartz est un produit manufacturé qui peut être très attractif. Il utilise un procédé de fabrication qui permet de créer une large gamme de couleurs. L’aspect de la pierre d’ingénierie est riche, voire luxueux. Le quart est également durable. Ainsi, il ne s’écaille ou ne se fend pour ainsi dire jamais. Puisqu’il n’est pas poreux, ce matériau résiste donc très bien aux taches d’huile, de jus, de café et autres. 

Le stratifié pour une rénovation vite fait et bien fait, à peu de frais

Si votre budget est moindrement serré, le comptoir stratifié est une option à envisager. Il offre une durabilité et une résistance acceptable en plus d’être non poreux et facile à nettoyer. Cependant, il n’est pas aussi résistant à la chaleur que les autres options et il est très difficile à réparer. 

Tirer profit de la céramique dans la cuisine 

La polyvalence de la céramique est très grande. Elle permet de créer de jolis comptoirs résistants dans une large gamme de couleurs et de textures. Mais, les carreaux de céramique peuvent se fendre et briser au fil du temps et, si vous n’avez plus de carrelage de rechange, il se peut que vous soyez obligé de revoir le look de votre comptoir en entier. De plus, puisqu’ils sont jointoyés, les comptoirs de céramiques demandent un entretien régulier pour éviter l’accumulation de petits détritus entre les carreaux. 

Un comptoir en béton pour plus de solidité

Le béton peut être coulé pour convenir à toutes les formes de comptoir. Il faut simplement prévoir des caissons suffisamment résistants et forts pour supporter son poids, qui peut être important. Les comptoirs en béton peuvent être coulés dans la cuisine ou produits à l’extérieur et installés après coup. Très résistant, ce style convient très bien aux maisons modernes.

L’acier inoxydable au service des cuisines modernes

Cette surface offre une finition élégante dans les cuisines modernes ou au look industriel. Faciles à nettoyer et hygiéniques, les comptoirs en inox se grafignent et se bossent facilement. De plus, contrairement aux comptoirs de granit, on ne peut pas couper un aliment directement sur cette surface au risque de l’endommager. 

Le marbre se met de la partie

Terminons avec le marbre. Chaque pièce de marbre est unique et vient dans un riche spectre de couleurs et de veines. Ce matériau, que vous pouvez autant choisir en fini mat ou poli, convient à la plupart des maisons, des plus traditionnelles aux plus modernes. Toutefois, il est poreux et sera susceptible de se tacher s’il n’est pas soigneusement nettoyé. Son pire défaut est probablement son prix, qui est plutôt élevé.

Pour choisir le comptoir de cuisine qui vous convient

Alors, quel type de comptoir choisir pour votre maison? La réponse à cette question dépend en partie de votre budget, de l’utilisation que vous en ferez et de vos goûts personnels. Chaque matériau a ses avantages et ses défauts. Le meilleur demeure toujours de parler à un spécialiste en la matière et de lui exposer votre projet. Si vous souhaitez discuter avec professionnel en rénovation de cuisine, contactez FIDM sans hésiter.

 

Évier de cuisine : comment faire le bon choix?

Evier de Cuisine en Inox un Bac

L’évier est, pour beaucoup, l’une des pièces les plus importantes de la cuisine. En plus d’y occuper une place centrale, il est autant utilisé pour le nettoyage de la vaisselle que pour la préparation des plats. Il est donc important de choisir un évier de cuisine fonctionnel, tout en l’intégrant à l’espace de manière esthétique. Selon le type de cuisine que vous possédez ou selon la rénovation que vous souhaitez effectuer, ce choix peut être compliqué. 

Découvrez ce qu’il faut considérer avant de choisir un évier de cuisine adapté à vos besoins! 

Choisir son évier en fonction de sa cuisine

Tout d’abord, votre évier doit s’adapter parfaitement au reste de votre cuisine dans un souci de fonctionnalité optimale. Il faut donc que vous déterminiez quels usages vous en ferez. Aurez-vous un lave-vaisselle ou vous servirez-vous de votre évier pour nettoyer vos plats? Combien de personnes seront amenées à utiliser l’évier de cuisine? Ces questions pourront vous aider à choisir la taille de votre évier et le nombre de cuves dont il sera équipé. 

Un évier de cuisine peut avoir un nombre varié de cuves : un seul bac, un évier à doubles bacs ou encore un compartiment à couverts, le choix est multiple. En outre, la profondeur peut être ajustée selon vos besoins. Un évier standard présente généralement une profondeur de 7 pouces, mais celle-ci peut aller de 6 à 12 pouces. Assurez-vous que les canalisations, notamment la tuyauterie d’évacuation, soient adaptées à l’évier que vous choisirez. 

Le choix d’un évier de cuisine, entre esthétique et durabilité

Des éviers de plusieurs formes sont disponibles sur le marché. Ils peuvent être ronds, ovales, carrés, en angle… bref, vous aurez le choix pour trouver l’évier adapté à l’espace dont vous disposez. Pour un aspect plus moderne, vous pouvez choisir un évier de cuisine présentant des angles plus droits, mais la facilité d’entretien sera moins grande qu’avec des angles arrondis. Vous pouvez également choisir d’installer un évier intégré ou sous plan, selon la place dont vous disposez.

Si le choix dans la couleur d’un évier de cuisine est généralement limité, vous avez la possibilité d’en déterminer le matériau. La plupart des éviers sont en acier, mais vous pourriez choisir un évier de cuisine en acrylique, en fonte ou même en pierre afin qu’il s’accorde parfaitement à votre plan de travail et aux meubles de cuisine. Il est également bon de savoir qu’un évier de cuisine sera amené à subir de grands changements de température allant de 40 °C à 140 °C. De ce fait, il sera important de choisir un évier pouvant résister aux chocs thermiques. Les éviers en acier sont souvent plus résistants que les éviers en acrylique, par exemple. 

Améliorer la fonctionnalité avec des accessoires 

Une fois que vous avez déterminé le type d’évier de cuisine que vous voulez, vous pouvez penser aux fonctionnalités que vous voudriez lui ajouter en fonction du forfait de cuisine que vous prévoyez. De nombreux accessoires pour évier sont disponibles. Vous pourriez, par exemple, ajouter un broyeur sanitaire à la tuyauterie d’évacuation si l’évier est adapté. 

En outre, vous avez le choix en ce qui concerne la robinetterie. Celle-ci pourrait être constituée d’une manette pour un seul bec, de deux manettes pour deux becs, de deux manettes pour un bec et même être agrémentée d’une douchette ou d’un filtreur. Assurez-vous cependant que votre évier est équipé des bons trous pour recevoir ce matériel. 

Bien choisir son évier : la garantie d’une cuisine fonctionnelle et esthétique

Choisir le bon évier de cuisine n’est donc pas aussi simple qu’il y paraît et de nombreux facteurs sont à prendre en compte pour en maximiser la fonctionnalité tout en gardant un aspect esthétique adapté au reste de la cuisine. L’équipe de FIDM se donne pour mission de vous aider dans le choix des éléments de votre cuisine en fonction de vos besoins et avec des propositions adaptées à votre budget. N’hésitez pas à nous contacter pour tout conseil complémentaire dans le choix de votre évier de cuisine.